Visites

Visites techniques

Les visites techniques sont prévues le 23 octobre 2015, et votre choix doit être indiqué dans le formulaire d’inscription participants (onglet inscription)
ANNEXE Renseignements :

Casa Port visite :
◾ 07.30 Départ en bus de Marrakech , arrivée à Casablanca vers 11h30
◾ 11.30 Visite de la gare de Casa-Port
◾ 12.30 déjeuner
◾ 13.45 Visite culturelle
◾ 15.00 Fin de la visite , 2 options, retour en bus à Marrakech arrivée vers 19.00
ou retour en bus vers l’aéroport Mohammed V de Casablanca arrivée vers 16.00

Visite du projet LGV Zone Sud
◾ 07h30départ de Marrakech, arrivée à Kenitra vers 12.00
◾ Visite du projet LGV à Kenitra.
◾ Déjeuner
◾ Visite du Viaduc Sebou
◾ 14.30 Fin de la visite, 2 options , retour en bus à Marrakech arrivée vers 19.00
ou retour en bus vers l’aéroport de Casablanca KENITRA , arrivée vers 17.00

Visite de la nouvelle gare de Marrakech et de la Médina :
◾ 09.00 à 18.00
◾ Départ à 09.00
◾ Visite de la nouvelle gare
◾ Visite de la Médina
◾ Déjeuner
◾ Visite des sites historiques
◾ Fin de la visite à 18.00 "Place Jamaa Lafnaa"

GARE DE CASA - PORT

Afin d’accompagner le processus de restructuration et de modernisation urbaine des villes du Royaume du Maroc et de mieux répondre aux exigences de ses clients, les chemins de fer Marocains ONCF ont lancé durant les dix dernières années un ambitieux programme de construction et de modernisation des gares ferroviaires. Celui-ci couvre aussi bien les grandes que les moyennes et petites gares.

Ce programme de modernisation et de rénovation des gares marque la rupture avec l’ancienne conception traditionnelle des gares comme simples points de transit des voyageurs, en adoptant un concept moderne qui les positionne en tant qu’espace communautaire pour les clients et le grand public. Il s’agit d’en faire un véritable centre de vie, voire un lieu d’échanges et de rencontres, marqué notamment par :

  • Un emplacement stratégique au cœur des agglomérations ;
  • Des espaces commerciaux modernes et fonctionnels ;
  • Une accessibilité « clientèle » facile ;
  • Des actes d’achats favorisés et une animation permanente.

Aussi, ce concept consacre le principe d’intégration de grandes galeries commerciales « Rail Center » dans les nouvelles gares ferroviaires. Ces galeries offrent des prestations très variées allant des services bancaires et de location de voitures…., à la restauration, en passant par le shopping auprès d’enseignes de renom.

CASA-PORT
Un projet en phase avec la stratégie globale de développement de la métropole…

Constituant un nouveau fleuron du patrimoine moderne du réseau, la nouvelle gare de Casa Port s’inscrit dans une réflexion globale de recomposition urbaine de l’agglomération de Casablanca, et entend accompagner la croissance du trafic voyageur tout en ouvrant des perspectives vers de futurs développements urbains.
Au cœur d’une ville en pleine modernisation, cette nouvelle réalisation s’intègre parfaitement dans le cadre du programme de dynamisation de cette métropole, notamment avec le grand projet « Wessal Casablanca-Port » qui se traduira par une réelle mutation de la cité blanche (nouvelle Marina, Cité des sciences,..). Il vise à offrir aux Casablancais un cadre de vie encore plus moderne et plus attractif ; des objectifs qui sont en parfaite harmonie avec ceux portés par la nouvelle gare ferroviaire de Casa Port.

Ainsi, l’implantation de la nouvelle gare se substitue à l’ancien bâtiment, au prix d’un recul permettant de dégager l’espace urbain nécessaire à l’intermodalité et à la structuration des flux s’organisant depuis la gare vers la ville : parvis piéton, dépose minute, reprise taxis, etc.

CASA-PORT
Un édifice structurant au service de la mobilité durable

Après les complexes ferroviaires de nouvelle génération construits à Marrakech, Fès, Tanger, etc., conçus selon le concept de lieu de vie, intelligent et multiservices, la gare de Casa-Port vient de franchir un nouveau palier avec une dimension de grande envergure. Elle s’intègre dans la nouvelle configuration de l’espace urbain autour de la gare, au centre des axes majeurs de la métropole et jouxtant le port de la ville, la nouvelle Marina et la grande Mosquée Hassan II. Les objectifs recherchés à travers la construction de cet édifice consistent en la rénovation et la modernisation de la gare, tout en offrant des services intégrés aux usagers (espaces commerciaux et de loisirs), le développement de l’intermodalité et le renforcement de l’offre commerciale de transport de et vers Casablanca. En effet, il a fallu faire face à l’accroissement du trafic et des déplacements quotidiens à forte prédominance « travail-domicile », et la valorisation du patrimoine foncier de la gare, moyennant la création d’un centre tertiaire multiservices.

CASA – PORT
Un dimensionnement de grande ampleur

Dimensionnée pour accueillir plus de 20 millions de voyageurs par an avec près de 5 000 voyageurs en heure de pointe, la nouvelle gare de Casa – Port s’étend sur une surface couverte d’environ 33 500 m2.

Première du genre au Maroc, cette gare a été construite selon un concept original alliant modernité et identité architecturale marocaine. En témoignent les particularités architecturales :

  • Une ossature mixte béton/charpente, abritée par une couverture en charpente métallique, percée de puits de lumière contribuant à offrir une ambiance agréable et apaisante au hall ;
  • Des façades volontairement transparentes, qui facilitent à la bonne compréhension des espaces, et contribuent à minimiser le stress du voyageur pressé ;
  • Le moucharabieh contemporain, coté ouest, qui atténue les rayons du soleil de l’après-midi, tout en laissant passer le regard et qui permet de tamiser la lumière. Concrètement, la nouvelle gare de Casa Port regroupe trois espaces aux fonctions complémentaires, à savoir : un bâtiment voyageurs, un parc de stationnement souterrain, et un immeuble abritant les services ONCF situé parallèlement aux quais.

En effet, cette gare comporte :

  • Un rez de chaussée d’une surface couverte de 7 000 m2 constitué d’un hall voyageurs de 3 000 m2, des guichets sur 355 m2 et des espaces de commerces sur 650 m2, offrant de multiples services (billetterie, téléaffichage, accueil, attente, restauration rapide, vente de journaux, distributeurs automatiques de friandises et de boissons,...) ;
  • Un entresol au niveau -1/2, abritant une dépose rapide (voitures et taxis) et des locaux commerciaux sur 500 m2 ;
  • Un 1er sous-sol aménagé en galerie commerçante sur environ 8 400 m2 dont 2 300 m2 consacrés à la restauration rapide ;
  • Un 2ème et un 3ème sous-sols couvrant 15 500 m2 aménagés en parking offrant une capacité de 480 places. Ce parc de stationnement souterrain se développe sous le parvis et sous le bâtiment voyageur, ce qui permet des liaisons verticales directes entre stationnement et accès aux trains ;
  • Un immeuble de 6 étages à usage de bureaux sur 3 500 m2 comportant 2 sous-sols sur 1 000 m2 ;
  • Une esplanade d’environ 4 000 m2, e après un recul des anciennes voies de 70 m ;
  • Cinq quais abritant des abris modernes constitués de toile tendue ;
  • Des équipements et installations pratiques de dernière génération : affichage électronique des horaires des trains, bancs d’attentes, vidéosurveillance, détection d’incendies,...

En ce qui concerne les matériaux utilisés, une attention particulière a été accordée au travail sur la matière et la lumière, mélangeant ainsi l’affirmation d’une architecture contemporaine et la référence aux grands principes de l’architecture classique marocaine.

Par ailleurs, il a été procédé au réaménagement des installations ferroviaires au sein de cette gare pour leur renforcement et leur adaptation aux besoins d’une exploitation de plus en plus optimale allant de pair avec l’évolution du trafic : faisceau des voies, quais et abris,…

En vue de concrétiser cet ambitieux projet, une enveloppe globale de 46 millions d’euros a été allouée :

  • Travaux de construction de la gare (y/c le bâtiment de 6 étages)) : 37 millions d’euros
  • Réaménagement des installations ferroviaires (faisceau des voies, caténaires et signalisation) : 9,2 millions d’euros.

Par ailleurs, il convient de souligner qu’après la démolition de la gare provisoire et l’assainissement de l’environnement du site, il sera procédé à l’extension de ce complexe ferroviaire pour compléter l’offre actuelle par la construction d’hôtels, d’un centre d’affaires, de commerces.., et ce, sur près de 6 000 m2.

La nouvelle gare de Marrakech

Les enseignes présentes au Rail Center de Marrakech

Plus de commodités offertes aux voyageurs

Ce fleuron émanant du nouveau concept de gares ferroviaires offre plus de commodités d’accès, de services et de transport et assure plus de confort aux clients :

  • Grand parking de 4000 m², d’une capacité de 160 places et d’une capacité future de 300 places ;
  • Affichage électronique des horaires ;
  • Systèmes de sécurité en gare : vidéosurveillance, détection d’incendies ;
  • Sonorisation, escaliers mécaniques, ascenseurs, panneaux publicitaires ;
  • Téléphones publics s ;
  • Nombreux bancs à disposition des voyageurs ;
  • Guichets automatiques bancaires…

Trafic prévisionnel

Le trafic voyageurs au départ ou à l’arrivée de la gare actuelle de Marrakech a été de4,5 millions de voyageurs en 2011 , chiffre qui devrait connaître une forte expansion pour atteindre 6,5 millions de voyageurs en 2015.

Coût et délai

Le coût de réalisation de la nouvelle gare de Marrakech s’élève à plus de 11 millions d’euros.

  • Durée de la construction de la gare : 29 mois
  • Début des travaux : Janvier 2006
  • Achèvement des travaux : Mai 2008

Un nouveau concept de gare au service du client et du grand public

Marrakech, appelée aussi « la Perle du Sud », estune ville ocre magique qui s’étend au pied des montagnes de l’Atlas.. Depuis sa fondation par Youssef Ibn Tachfin, premier roi des Almoravides, au règne actuel de Mohammed VI, elle continue d’éblouir par sa beauté ceux qui la visitent et à constituer une source d’inspiration certaine pour bon nombre de peintres, poètes et écrivains…

Dans ses sublimes remparts et ses magnifiques palmeraies, elle persiste à garder jalousement des trésors séculaires qui enrichissent pour l’éternité sa mémoire.
Des Almoravides, passant par les Almohades, les Mérinides, les Saadiens jusqu’aux Alaouites, Marrakech a traversé l’Histoire et en garde les meilleurs éléments de la civilisation arabo-andalouse : le Palais El Badi, la Koutoubia, la Ménara, …les portails, les remparts, les oasis, les palais, les jardins,…C’est cela Marrakech. La mémoire du Maroc, son présent et la preuve de son avenir, riche de vie et de prospérité.

Et c’est à Marrakech que l’ONCF a ouvert une gare de « nouvelle génération », dans le cadre de son ambitieux programme de construction et de modernisation des gares. A travers cette gare, l’ONCF offre à Marrakech un édifice digne de sa dimension historique et de son avenir prometteur. Ce nouveau type de gare traduit également lechoix de l’ONCF de faire évoluerle concept traditionnel des gares, du simple point de transit et de voyage vers un nouveau concept qui l’impose en tant que véritable repère urbain. La gare devient désormaisun point incontournable d’échanges et de rencontres, multifonctionnel et multiservices.

Dans sa quête d’innovation et d’excellence, l’ONCF met tout en œuvre pour offrir en permanence des produits et services novateurs qui répondent au mieux aux attentes et aux exigences de ses clients. C’est pourquoi les Chemins de fer marocains ont mis en œuvre un vaste programme visant à moderniser ses unités d’accueil suivant un nouveau concept de gares futuristes. Fort de la réussite de cette expérience à Tanger-Ville, Oasis, Tanger-Moghogha…l’ONCF entend bien dupliquer ce nouveau concept vers d’autres villes à travers le Royaume, essentiellement à Fès, Casablanca, Rabat, Mohammadia...

Une architecture mélangeant modernité et tradition

Positionnée surun emplacement stratégique de la ville devant le théâtre Mohammed V de Marrakech, la nouvelle gare a été pensée de manière à la rendre plus accessible aux clients et facilement reconnaissable grâce à son grand bâtiment intégré dans le site urbain. Cet édifice avant-gardiste constitue un identifiant pour la ville à l’image de ses célèbres monuments, et restitue à la capitale ocre la légende de sa splendeur, la magie de ses traditions et l’éclat de son rayonnement touristique dans le monde entier.

Un espace de services, de rencontres et d’information

La nouvelle gare de Marrakech offre un espace convivial alliant admirablement confort contemporain et raffinement oriental pour les rencontres et l’animation socioculturelle la prédisposant à devenir un des pôles urbains majeurs de la ville.
Le confort qu’offre l’espace du nouveau bâtiment est offert au public à travers :

  • Un hall voyageurs au rez-de-chaussée qui s’étend sur une superficie de 1200 m² ;
  • Une grande salle de pas perdus ;
  • Plusieurs guichets de billetterie, d’accueil et d’informations ;
  • Des galeries marchandes d’une superficie de 2650 m², regroupant différents commerces (cafés, restaurants ...).
  • Ce décor d’ensemble est complété par une magnifique esplanade suffisamment dégagée, s’étalant sur 5000 m² et 1500 m² d’espaces verts.

Un nouveau concept de gare

S’éloignant de la fonction traditionnelle de la gare, qui est considérée comme un simple point de transit, le nouveau concept permet de concevoir la gare en tant qu’espace communautaire, tant pour les passagers que pour le grand public : c’est un véritable lieu d’échanges et de rencontres. Il positionne la gare en tant qu’un « espace intelligent et multiservices » où il fait bon vivre. D’où le souci de bâtir des gares plus accueillantes pour une clientèle soucieuse de plus en plus de l’aspect pratique et fonctionnel de la gare.

Ce nouveau concept de gares comporte une nouveauté qui marque désormais le paysage ferroviaire, à savoir l’intégration de galeries commerciales « Rail Center » dans leurs enceintes.

Celles-ci sont composées d’enseignes et de commerces de grande notoriété et à forte valeur ajoutée pour la clientèle et pour le grand public.

En effet, le « Rail Center » de Marrakech présente une opportunité que l’ONCF a bien voulu partager avec des acteurs nationaux et internationaux de grande renommée qui ont le même souci que l’ONCF de développement d’activités commerciales en réseau à travers les différentes villes du Royaume, en l’occurrence des enseignes de restauration, d’habillement, d’accessoires, de jouets pour enfants, de services…

Une gare au centre névralgique de la ville ocre

La nouvelle gare de Marrakech est le fruit d’une réflexion profonde menée sur la création de gares donnant naissance à des espaces ouverts, conviviaux, pratiques et facilement repérables tout en respectant le cachet architectural et urbain de chaque ville. Il s’agit notamment de la recherche continue d’harmonisation de l’univers du rail aux évolutions modernes, notamment au double plan technologique et commercial.
En effet, la gare de Marrakech s’intègre harmonieusement dans le paysage urbain de la ville ocre et vient répondre à son expansion économique ainsi qu’aux besoins de déplacements de ses habitants.

La Ligne à Grande Vitesse au Maroc

Nature du projet

Le projet de la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca, baptisé LGV, consiste à construire une nouvelle ligne de 200 Km entre Tanger et Kénitra dédiée au trafic voyageurs en double voie, conçue pour une vitesse de 350 km/h et exploitée à 320 Km/h.

Ce projet LGV englobe aussi :

  • L’acquisition des équipements ferroviaires (voie, caténaire, signalisation et télécommunications) ;
  • L’adaptation et l’amélioration des lignes classiques à l’entrée de Tanger et de Kenitra ;
  • La construction des bases travaux à Tnine Sidi Elyamani et Kenitra et leur raccordement à la ligne classique et à la nouvelle ligne ;
  • La construction d’un atelier pour l’entretien des rames à Tanger Moghogha ;
  • L’acquisition des rames à grande vitesse.

Coût du projet

DomaineEstimation du coût
Etudes et infrastructures10 Milliards DH
Matériel Roulant4,4 Milliards DH
Equipements Ferroviaires5,6 Milliards DH
Total général20 Milliards DH (*)

(*) Soit l’équivalent de 1,8 Milliard d’Euros

Etapes clés

  • Années 2002- 2003  : Etude exploratoire de la Grande Vitesse
  • Année 2006  : Elaboration du Schéma Directeur de la Grande Vitesse
  • Octobre 2007  : Signature du Protocole d’Accord relatif à la réalisation du Projet du TGV Marocain entre Casablanca et Tanger et le Royaume du Maroc pour le projet de train à grande vitesse Tanger - Casablanca
  • Mars 2008  : Création d’une Direction à l’ONCF pour le pilotage du projet
  • Avril 2009  : Mise en place d’une Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage
  • Septembre 2009  : Déclaration du Projet d’Utilité Publique
  • Février 2010  : Signature du Contrat Programme Etat-ONCF et la convention du financement avec le Fonds Hassan II pour le développement socio-économique
  • Juillet 2010  : Acceptabilité environnementale accordée par le Comité National d’Etude d’Impact (CNEI)
  • Décembre 2010  : Signature de 6 conventions de financement du projet et du marché d’acquisition des rames à grande vitesse
  • Septembre 2011  : Lancement officiel des travaux de la ligne de train à grande vitesse entre Tanger et Casablanca
  • Avril 2013  : Signature de 3 marchés relatifs aux travaux des équipements ferroviaires et le protocole d’accord initial de la Joint Venture. Maintenance des rames à grande vitesse.

Carte du tracé

Chiffres clés

  • 1 800 hectares de terrain à acquérir
  • 67 millions m3 de déblais et remblais
  • 12 millions m3 de matériaux d’emprunt
  • 12 viaducs d’une longueur totale de 10 Km
  • 120 ouvrages hydrauliques
  • 196 ponts- rails et ponts-routes
  • 1,6 million de tonnes de ballast
  • 48 000 tonnes de rails
  • 700 000 traverses
  • 61 appareils de voie

Visites culturelles

En parallèle des visites techniques, un large choix de visites culturelles vous sont présentées ici.

Une gamme de lieux à visiter, allant d’une journée à plusieurs jours.

Pour toute information et inscription, veuillez contacter :

Zineb TOUHAMI KADIRI| Responsable Commerciale | SUPRATOURS TRAVEL

65 Avenue Fal Ould Oumeir Agdal - Rabat - MAROC
Tel : +212 5 37 68 62 97 | Por : +212 (0) 661 20 76 54 | Fax : +212 5 37 77 79 14
Email : z.kadiri@supratourstravel.com | www.supratourstravel.com

Un espace pour vous inscrire sur place sera présent sur le site de la conférence.